Le Direct

Neuf militants nationalistes renvoyés devant la cour d’assises spéciale de Paris

(Michaël Andreani - Alta Frequenza) - Neuf militants nationalistes, dont Pierre Paoli, secrétaire national de Corsica Libera, ont été renvoyés devant la cour d’assises spéciale de Paris dans le cadre d’une enquête sur des attentats contre des résidences secondaires revendiqués par le FLNC en 2012. Selon l’AFP, Pierre Paoli a été renvoyé par le juge d'instruction le 10 août dernier pour direction ou organisation d'un groupement terroriste. Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir été le chef du FLNC pour la Corse-du-Sud à l'époque des faits, toujours selon l’AFP. Les huit autres protagonistes sont âgés de 28 à 64 ans, dont six sont toujours en détention provisoire. Le dossier devrait être examiné par la chambre de l'instruction avant procès, puisque plusieurs parties auraient fait appel de l'ordonnance.