Le Direct

Réforme administrative : la Corse gardera ses deux départements

"Ni la présence d'une préfecture à Bastia, ni celle des sous-préfectures ne sont susceptibles d'être remises en cause par la réforme", ce n'est qu'une petite phrase mais elle lourde de sens et de conséquence pour tous ceux, et ils sont nombreux en Corse, qui s'interrogent sur les conséquences de la réforme. La réforme, c'est bien sûr celle qui en 2018 instaurera la création d'une collectivité unique en Corse. Dans un courrier en date du 29 octobre, Bernard Cazeneuve répond à Paul Giacobbi qui l'a interpellé de manière très précise sur ce thème. Précise aussi la réponse du ministre de l'Intérieur qui ajoute que les difficultés de circulation et d'accessibilité, notamment, ne rendent pas concevable la concentration des administrations à Ajaccio. La Corse gardera donc, même avec l'avènement d'une collectivité unique, ses deux préfectures et ses trois sous-préfectures, ce qui en rassurera plus d'un.