Le Direct

Journée internationale des droits de l'enfant : faire cesser les violences, la priorité des priorités

Le 20 novembre est le jour anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'enfant.

C’est à cette occasion qu’Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, a décidé de réunir le comité de suivi du plan national sur les violences faites aux enfants.

Lors de cette rencontre sera présentée aux associations, l’avancée des travaux de ce plan. Il faut savoir que sur la seule année 2018, en France, « 122 mineurs ont été victimes d’infanticide, dont 80 dans le cadre intrafamilial. Deux tiers avaient moins de 5 ans. La même année, 23 560 plaintes ont été déposées pour des violences sexuelles sur mineurs, dont 7 260 dans le cercle familial ».  

Mais les violences ont également lieu à l’école, dans la pratique des loisirs et dans la rue.

Il faut savoir aussi que la France est le deuxième pays au monde en matière de téléchargements d'images à caractère pédopornographiques. 

Face à cette situation dramatique, "le plan de lutte contre les violences faites aux enfants a pour objectif de protéger chaque enfant en tout lieu et à tout moment », avec des mesures fondées sur la prévention, la libération de la parole, la protection, l’accompagnement des jeunes mais également la répression à l’égard des auteurs des auteurs de violence.

Bilan d’étape de ce plan et mesures à venir avec Adrien Taquet.