Le Direct

Elections professionnelles : la CFDT défend un syndicalisme indépendant et de réforme

C’est dès demain (jeudi) et jusqu’au 4 décembre que l’ensemble des agents des trois versants de la fonction publique, c'est-à-dire d’Etat, territoriale et hospitalière, vont voter pour désigner leurs représentants dans toutes les instances de concertation. Un scrutin qui va concerner en Corse des dizaines de milliers de personnes, et dont l’enjeu majeur est de démontrer l’ancrage de sa formation syndicale et sa représentativité réelle dans le secteur public. La CFDT, très bien représentée au niveau national, peine davantage sur le plan local et sait que la bataille sera rude. Toutefois, celle-ci entend défendre son idée force, celle d’un syndicalisme indépendant et de réforme face aux enjeux d’avenir.

Écoutez Marie Poletti, pour la CFDT Corsica.