Le Direct

Affaire Corsica Ferries : Une décision étonnante et pénalisante pour la CdC et l’ensemble des Corses selon le Conseil Exécutif

Le Conseil Exécutif de Corse considère la décision de justice concernant la Corsica Ferries comme « extrêmement étonnante et pénalisante pour la Collectivité de Corse, et au-delà, pour l’ensemble des Corses.

« Au plan juridique, le Conseil d’État (...) a refusé tout débat au fond sur les nombreux arguments de droit avancés par la Collectivité de Corse pour contester sa condamnation.

Ce refus d’examen au fond est susceptible de fonder une action en justice devant la Commission européenne et la Collectivité de Corse a d’ores et déjà demandé à ses avocats d’examiner l’opportunité d’une telle procédure » a indiqué Gilles Simeoni.

« Au plan budgétaire, cette condamnation a des conséquences particulièrement lourdes pour la Collectivité de Corse ».

Enfin, « au plan politique, il est demandé, à travers cette décision, à la Corse de 2021 de payer les errements du passé, évalués au surplus à un coût exorbitant » précise le président de l'exécutif

On écoute un extrait de son intervention