Le Direct

Affaire ACA-Le Havre : communiqué et lettre ouverte aux présidents des clubs professionnels

(Frédéric Bertocchini - Alta Frequenza) - Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, et adressé à l'ensemble des présidents des clubs professionnels, l'AC Ajaccio annonce son intention de faire appel de la décision de la commission de discipline de la LFP, qui a alourdi la sanction, suite à la rencontre ACA-Le Havre du 20 mai dernier. L'ACA a écopé d'un point de pénalité avec sursis et d'un nouveau match à huis-clos. Dans son communiqué de presse, l'ACA cite le rapport des délégués, présents à l'occasion de ce match. Ces derniers évoquent notamment l'envahissement du terrain à la 125e minute par une cinquantaine de supporters. "La plupart se trouvaient à environ 5 mètres à l’intérieur du terrain. Le jeu étant arrêté du fait qu’un but venait d’être marqué" ont écrit notamment les délégués, précisant noir sur blanc qu' "aucun incident (n'a été) à déplorer". Ces mêmes délégués, ont également écrit : "Les stadiers présents sont intervenus rapidement afin que la cinquantaine de supporters […] puissent retourner dans la tribune". Enfin, l'un deux a porté le témoignage suivant dans son rapport : "Personnellement, à aucun moment je n’ai pas pensé que la sécurité était en jeu", ou encore "à aucun moment, l’envahissement de terrain (...) n’était dirigé vers les joueurs et les officiels". Le club ajaccien se demande ainsi si les sanctions "s’inscrivent dans le respect des règlements et dans la logique de la jurisprudence". L'ACA rend hommage à l’intégrité des délégués qui ont "remplis leur tâche avec conscience et objectivité" et rappelle qu'une plainte a été déposée "au tribunal pour diffamation, accusations calomnieuses en particulier suite aux déclarations du Président M. Volpe affirmant avoir été frappé et ses propos envers le peuple corse… Les vidéos et témoignages éloquents sont entre les mains du procureur de la République". Une affaire qui n'est donc pas terminée, puisqu'indépendamment de cette plainte, le club va donc faire appel de ces nouvelles sanctions afin de commencer sa saison devant son public.