Accueil   Vidéos

ALTA.TV // INFORMATION

Résumé ACA - Laval

21/09/2015 - Toujours pas de victoire pour l'AC Ajaccio qui, pour le compte de la 7ème journée de Ligue 2, a été tenu en échec par Laval, 0-0.

Mathilde Rossi de la crèche I Luparelli à Ajaccio

21/09/2015 - Mathilde Rossi de la crèche I Luparelli à Ajaccio, a répondu à l'invitation de Lisa d'Orazio pour l'émission Sortir avec ALTA cette semaine...

Prisonniers politiques corses : le blocage perdure

15/09/2015 - Retour sur la conférence de presse de l'Associu Sulidarità et Corsica Libera ce mardi après-midi à Ajaccio, ainsi que sur leur action dans les murs du Palais de Justice pour dénoncer la situation de blocage concernant le dossier des prisonniers politiques corses face au gouvernement. Interview de Josepha Giacometti, conseillère territoriale Corsica Libera pour ALTA TV.

Rentrée scolaire 2015 à Ajaccio : le point avec Laurent Marcangeli

03/09/2015 - A Ajaccio, le Député-Maire de la ville avait choisi l’école bilingue du Loretto pour effectuer cette rentrée scolaire. L’occasion de rappeler son attachement à l’enseignement de la langue dès le plus jeune âge ; l’occasion aussi d’aborder les actualités liées à cette rentrée : généralisation de la réforme des rythmes scolaires, ou encore réforme de l’école. Laurent Marcangeli a également abordé les projets de la ville en matière de construction d’établissements : deux nouvelles écoles sont prévues d’ici 2 à 3 ans

Ghjurnate Internaziunali di Corti : bilan positif pour Corsica Libera

10/08/2015 - Catalogne, Ecosse, Pays-Basque, Sardaigne, Sicile, Kurdistan, Azawad : de nombreuses délégations internationales ont répondu une nouvelle fois à l’invitation de Corsica Libera et des Ghjurnate Internaziunali di Corti, qui se sont tenues tout le week-end. Des débats hautement politiques ont ainsi eu lieu sous les chapiteaux de Grossetti autour des perspectives de souveraineté, de la résistance et la libération nationale, de comment construire la paix en Europe à travers l’actualité des processus d’autodétermination, notamment en Ecosse et en Catalogne où la création de nouveaux Etats d’Europe n’est plus du tout un lointain rêve. Des échanges extrêmement enrichissants et un partage d’expériences dont chacun a pu se nourrir au cours des discussions à la tribune, à la grande satisfaction de Corsica Libera. Interview de François Sargentini, membre de l'exécutif du parti, pour ALTA TV.

Rencontre Corsica Libera/Femu a Corsica : une première étape importante pour J-C Angelini

10/08/2015 - Les Ghjurnate Internaziunali di Corti, événement politique majeur de l'été dans l'île organisé par Corsica Libera, se sont achevées ce dimanche soir. Si les délégations internationales étaient une nouvelle fois très nombreuses, avec des débats de très bonne facture, c'est surtout la situation politique de la Corse qui aura été comme à l'accoutumée au centre de toutes les attentions, à quatre mois des élections territoriales. Pas d'invités extérieurs au mouvement national cette année, mais une rencontre à huis-clos entre Corsica Libera et Femu a Corsica. Une première réunion, qui en appellera d'autres, pour aboutir à une "convergence nationale", un rassemblement large de la famille nationaliste dans le cadre des territoriales, au deuxième ou au troisième tour. Chacun partira en revanche de son côté à l'occasion du premier tour de scrutin. Les autonomistes ont été pour leur part également satisfaits des échanges intervenus ce dimanche après-midi à Corte lors de cette réunion. Une importante délégation de Femu avait fait le déplacement, hormis Gilles Simeoni, absent pour des raisons personnelles, Fabienne Giovannini et Christine Colonna. Pour le président du groupe Femu a Corsica à l'Assemblée de Corse, ce rendez-vous est le premier de toute une série, avant de déboucher, pourquoi pas, sur cette fameuse convergence nationale. Interview de Jean-Christophe Angelini, leader de Femu a Corsica, pour ALTA TV.

Territoriales : les nationalistes veulent aller vers une convergence nationale

10/08/2015 - Les Ghjurnate Internaziunali di Corti, événement politique majeur de l'été dans l'île organisé par Corsica Libera, se sont achevées ce dimanche soir. Si les délégations internationales étaient une nouvelle fois très nombreuses, avec des débats de très bonne facture, c'est surtout la situation politique de la Corse qui aura été comme à l'accoutumée au centre de toutes les attentions, à quatre mois des élections territoriales. Pas d'invités extérieurs au mouvement national cette année, mais une rencontre à huis-clos entre Corsica Libera et Femu a Corsica. Une première réunion, qui en appellera d'autres, pour aboutir à une "convergence nationale", un rassemblement large de la famille nationaliste dans le cadre des territoriales, au deuxième ou au troisième tour. Chacun partira en revanche de son côté à l'occasion du premier tour de scrutin. Corsica Libera a d'ailleurs, à l'occasion de ces Ghjurnate, lancé officiellement sa campagne et présenté les cinq premiers noms de sa liste : dans l'ordre Jean-Guy Talamoni, Josepha Giacometti, François Sargentini, Laura Maria Poli et Petru Antò Tomasi. La formation politique a, avant cela, dressé un bilan de ses actions sous la mandature qui se termine à l'Assemblée de Corse, avec des votes majeurs, et sa participation à la construction du Padduc de l'Exécutif de Corse, en se tournant également vers l'avenir qui passe obligatoirement, pour les indépendantistes par une Corse souveraine. Interview de Jean-Guy Talamoni, leader de Corsica Libera, pour ALTA TV.

Plan de soutien en faveur de la ville d’Ajaccio : le sentiment du président du CD 2A

21/07/2015 - Un plan de soutien en faveur de la ville d’Ajaccio sous la forme d’une délibération d'allègements d’emprunts : c’est ce qu’a voté ce matin (lundi) et à l’unanimité le Conseil Départemental de la Corse-du-Sud.

Visite de Bernard Cazeneuve en Corse : réaction de Corsica Libera

13/07/2015 - Ce sont finalement le FLNC et Corsica Libera qui auront fait l’actualité aujourd’hui (lundi) en Corse, à l’occasion de la visite du ministre de l’Intérieur. Au-delà de la tournée des popotes, de tous les services de l’Etat, relative à la sécurité et notamment celle concernant les incendies, on ne peut pas dire que la venue de Bernard Cazeneuve dans l’île laissera des traces indélébiles dans l’Histoire de la Corse. Celle-ci, et les journalistes qui y travaillent, sont toujours à l’affût et sont très friands d’informations concernant tout simplement l’avenir de cette île. Et l’on peut dire qu’il se passe actuellement des choses importantes pour l’île : loi NOTRe, collectivité unique, prochaines élections territoriales, on n’aurait pas cru possible que la venue dans l’île du second personnage de l’Etat soit uniquement consacrée à somme toute une visite de routine. C’est donc le FLNC qui aura pris les devants sur une communication trop maîtrisée de la part des services du ministère de l’Intérieur. En effet, cette nuit, l’organisation clandestine a rappelé dans un communiqué, que le choix fait l’an dernier de suspendre la violence clandestine n’était pas remis en cause. Pourtant, le FLNC reste dans l’attente de la prise « en compte des revendications légitimes du peuple corse, votées pourtant démocratiquement par l’assemblée territoriale ». Corsica Libera a rencontré à la mi-journée Bernard Cazeneuve en petit comité. Contrairement à Femu a Corsica, qui avait décliné l’invitation, le groupe a pu donc aborder avec le ministre de l’Intérieur tous les points relatifs à la situation de l’île. Jean-Guy Talamoni ne nous a pas donné toute la teneur de l’entretien, mais il nous a tout de même livré son sentiment. Ecoutez le président du groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse.

Visite de Bernard Cazeneuve en Corse

13/07/2015 - Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, est ce lundi en visite en Corse.