Info corse   L'actu  Une bactérie qui ravage plusieurs espèces végétales en Italie menace de se propager

Une bactérie qui ravage plusieurs espèces végétales en Italie menace de se propager

Publié le 12/08/2014, 12h19

(Michaël Andreani - Alta Frequenza) - Femu a Corsica tire la sonnette d’alarme sur la question de la propagation d’une bactérie qui s’attaque et fait dépérir une multitude d’espèces végétales dans le sud de l’Italie. La Xylella Fastidiosa, présente depuis 2013 dans la région des Pouilles, ravage sur son passage entre autres la vigne, l’olivier, l’oranger, les amandiers, les chênes ou encore la luzerne. Cette bactérie se transmet essentiellement par le biais d’insectes vecteurs et se diffuse très rapidement. Il n’existe pour l’heure aucun traitement autre que l’arrachage et la destruction des plants contaminés, et un contrôle des populations d’insectes qui la transmettent. Le principal risque de dissémination est la multiplication, l’exportation et le transport des plans végétaux contaminés. Pour Femu a Corsica, la Xylella Fastidiosa constitue une menace directe pour la Corse, l’île important massivement des plants destinés aux professionnels ou à l’ornementation, notamment du sud de l’Italie et de l’Espagne. Après le désastre causé par le cynips sur la châtaigneraie insulaire, le parti nationaliste interpelle l’Etat, responsable de la protection des végétaux face à ce potentiel risque majeur, avant qu’il ne soit trop tard. Femu a Corsica propose d’ailleurs une rencontre lundi prochain à Corte entre agriculteurs, horticulteurs, forestiers et toutes autres personnes intéressées pour débattre et rechercher des moyens d’actions possibles.

Ecoutez Saveriu Luciani, conseiller territorial Femu a Corsica.

> L'articulu in lingua corsa