Info corse   L'actu  Réforme constitutionnelle et rencontre à Matignon : la position de Core in Fronte

Réforme constitutionnelle et rencontre à Matignon : la position de Core in Fronte

Publié le 13/03/2018, 17h47

(Communiqué de presse) - "L’échec relatif de la rencontre entre le 1er Ministre et les élus corses conforte l’opinion publique, insulaire en générale et nationaliste en particulier, qu’il y a peu ou rien à attendre de l’Etat. Pourtant, au vu des enjeux politiques actuels, aucun des deux camps, à Paris comme à Aiacciu, ne peut se satisfaire d’une réformette constitutionnelle, et notamment la majorité territoriale qui ne peut se contenter, avec 57% des votes aux dernières élections, de présenter un projet d’article à minima pour ne pas froisser Paris, et qui ne peut, en aucun cas, être présenté comme un statut d’autonomie. La Corse n’a que faire des visites annoncées, dans les prochains jours, d’une dizaine de ministres aux discours creux. Elle doit, au contraire, signifier ses droits et sa volonté d’émancipation réelle en occupant le terrain de la lutte populaire. Dans la convergence la plus large, nous appelons toutes les forces à lutter ensemble tant que perdurera en Corse une forme d’occupation, d’oppression, de domination et d’exploitation, afin de construire une nation libre, moderne, juste et solidaire.Il nous faut arracher au Gouvernement des pans entiers de souveraineté, dans les domaines législatifs, fiscaux, éducatifs, agricoles, sanitaires, énergétiques et autres pour avancer, par étapes, vers la liberté à travers un statut d'autonomie pleine et entière en 2022 prélude à un référendum d'autodétermination sur l'indépendance en 2032. Nous invitons tous les nationalistes à organiser au plus vite une véritable plateforme revendicative commune, afin d’inventer ensemble notre projet sociétal et social pour ainsi construire la base de notre totale émancipation : Da Per Noi."