Info corse   L'actu  Procès en appel des gîtes ruraux : le rôle de Pierre-Marie Mancini examiné

Procès en appel des gîtes ruraux : le rôle de Pierre-Marie Mancini examiné

Publié le 13/02/2018, 12h17

(Julien Pernici - Alta Frequenza) - Deuxième jour du procès en appel du dossier des gîtes ruraux devant la Cour d’appel de Bastia. C’est au tour des élus de passer à la barre, avec tout d’abord le maire de Costa, Pierre-Marie Mancini. Celui-ci arbore la double casquette d’élu impliqué dans ces attributions de subvention et de bénéficiaire. En effet, l’épouse de celui-ci avait demandé et obtenu une subvention sous son nom de jeune fille. Pierre-Marie Mancini, qui a précisé avoir remboursé sa subvention pendant l’instruction, a mis en avant le fait qu’il a cru bien faire en présentant la subvention au nom de jeune fille de sa femme afin que cette demande soit traitée de façon équitable. Des appartements qui au final n’ont jamais servi comme gîtes ruraux, ceux-ci-ci ayant été au final loués à de nouveaux arrivants dans la commune de l’aveu même de Pierre-Marie Mancini. Pour son avocat, maître Jean-Paul Eon, l'enjeu de ce procès en appel est de montrer que son client est un honnête homme.

Ecoutez-le.