Info corse   L'actu  Marches pour la liberté d'expression : la prise de parole de la communauté juive

Marches pour la liberté d'expression : la prise de parole de la communauté juive

Publié le 12/01/2015, 08h40

(Julien Pernici - Alta Frequenza) - Une véritable marée humaine de près de 30 000 personnes a déferlé ce dimanche dans les rues des principales villes de Corse afin de participer aux marches prévues pour manifester un soutien et une envie de ne pas baisser la garde en faveur de la liberté. A Ajaccio, ce sont entre 12 et 15 000 personnes qui ont défilé de la place de la Gare jusqu’aux locaux de la Collectivité Territoriale de Corse, pendant que plus de 2 000 personnes s’étaient réunies à Porto-Vecchio toujours dans ce contexte. A Bastia, ce sont 11 000 personnes, politiques, religieux, journalistes et société civile qui s’étaient données rendez-vous devant le Palais de Justice afin de descendre jusque sur la place Saint-Nicolas où une scène avait été montée à la hâte. Jeunes étudiants, représentants des cultes catholique, juif et musulman, hommes politiques, représentant de la Ligue des Droits de l’Homme et d’autres encore sont montés sur scène afin de prononcer des discours, entrecoupés de musiques ou d’extraits sonores dans le ton. On notera, comme bémol, la propension de certaines personnalités politiques à vouloir s’afficher à tout prix y compris dans ces circonstances, certains portant même une écharpe tricolore à laquelle ils n’ont pas droit. Parmi les prises de paroles, certaines ont eu un retentissement plus particulier. Celles des responsables religieux avec, notamment, celle de Daniel Bueno, représentant du culte juif.

On l’écoute.

> L'articulu in lingua corsa