Info corse   L'actu  Les guides conférenciers et les accompagnateurs de montagne sont en colère

Les guides conférenciers et les accompagnateurs de montagne sont en colère

Publié le 10/03/2015, 18h05

(Julien Pernici - Alta Frequenza) - Emplois en danger, dévaluation de la profession et impossibilité de s’y former, tels sont les griefs avancés par les guides conférenciers et les accompagnateurs de montagne. Un dossier qui sera porté devant l’assemblée de Corse par Jean-Marie Poli qui déposera une motion à ce sujet. Tout d’abord, cette motion demande plus de contrôles et à ce que les guides conférenciers retrouvent autorité sur tout le territoire corse et non pas seulement dans les monuments historiques, comme c’est le cas en ce moment, ce qui provoque des cas où des guides non-diplômés effectuent ce travail sans l’exactitude et le savoir des guides conférenciers, des cas de chauffeurs-guides ayant été même recensés. Ensuite, concernant les accompagnateurs de montagne, primordiaux pour éviter aux randonneurs de se retrouver dans une mauvaise situation, la création en toute urgence d’un brevet territorial d’accompagnateur de montagne est demandée, puisqu’un décret centralise désormais cette formation dans le Jura, ce qui rend impossible aux corses, à moins d’avoir les reins solides financièrement, d’effectuer cette formation. Une situation qui met sérieusement en danger le devenir de cette filière en Corse, qui compte 250 accompagnateurs, tandis qu’une centaine de guides conférenciers exercent en Corse.

On écoute Isabelle Florès, présidente de la Fédération Corse des Guides-Interprètes.

> L'articulu in lingua corsa